Imane Khalis

ESCP Europe 2004-2006

Les facteurs de réussite dans une classe préparatoire sont divers, et varient certainement d’un individu à l’autre. Cependant, un des facteurs déterminants à mes yeux reste le corps professoral.

Les professeurs font la prépa : au-delà de la pure technicité de l’enseignant, un professeur de prépa doit apporter un soutien moral aux étudiants, et mettre en place une relation de confiance afin d’aider les élèves et de les pousser à donner le meilleur d’eux-mêmes.

C’est exactement ce que Mr Tragus, professeur de mathématiques lors de ma seconde année de prépa à Descartes, m’a apporté.

Au-delà de ses cours parfaitement structurés et d’un pragmatisme imbattable, il était toujours là pour m’aider à relativiser les choses et à dépasser mes nombreux blocages.

Grace a son soutien permanent et sa bonne humeur, il a réussi à déclencher ce fameux déclic que l’on attend tous en prépa, et aujourd’hui, je peux dire sans hésiter que cela a joué un grand rôle dans ma réussite aux concours.

Je me souviens d’ailleurs que mon premier email de remerciement le jour où j’ai su que j’intégrais l’ESCP, c’est Mr Tragus qui l’a reçu.

Huit ans après, merci encore !

Hakim BENSOUDA

ESSEC 2010

Super prof avec une méthodologie d'enseignement pragmatique et tournée vers une seule échéance : les concours

LAKHDAR GHAZAL Hana

ESCP Europe 2001-2003

Monsieur Tragus, que j'ai eu en tant que professeur de mathématiques durant ma deuxième année en prépa HEC au Lycée Descartes de Rabat, a joué un rôle déterminant dans mon orientation et mon intégration à ESCP Europe en 2003. Durant cette année, j'ai été conseillée et orientée, encouragée à donner le meilleur de moi-même, et ce, jusqu'à la dernière minute.

Je me souviens notamment d'une anecdote qui résume, à elle seule, l'impact qu'a eu Monsieur Tragus sur ma future carrière : nous venions de finir les écrits, et prenions du bon temps dans la cour de l'école, quand Monsieur Tragus passa à côté de notre groupe, et m'invita à rejoindre le cours de préparation aux oraux de mathématiques.

Il me lança la phrase suivante, qui reste encore aujourd'hui clairement marquée dans mon esprit : "Hana, allez, il faut préparer l'oral à l'ESCP, puisque tu vas l'intégrer".

J'ai fini par effectivement intégrer cette école, certainement en grande partie grâce à lui.

Ghizlane SAFI

Grenoble Ecole de Management 2009

Monsieur Tragus est un excellent professeur de mathématiques ! Grâce à lui, j'ai abordé les mathématiques et les classes préparatoires d'une manière différente. Son savoir dans cette discipline ainsi que sa pédagogie font de lui un professeur remarquable. Ne craignez jamais de lui poser une question, il saura toujours trouver les bons mots pour bien vous expliquer le pourquoi du comment et vous rassurer.

Karim MIRI

Je m’appelle Karim Miri et je suis un ancien étudiant de M.Tragus. J’ai intégré ESCP Europe en 2010, après deux ans de classes préparatoires au lycée Descartes, en grande partie grâce aux notes obtenues aux épreuves de mathématiques. De plus, grâce à cette formation de qualité, j’ai intégré L’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne directement en troisième année de mathématiques appliquées.

Je me souviens très bien d’une phrase que nous a adressée M.Tragus en tout début de deuxième année : « Faites-moi confiance ».

C’est ce que j’ai fais. Les polycopiés fournis étaient d’une très grande qualité car ils réunissaient trois types de théorèmes: ceux aux programmes, ceux à la limite du programme mais officieusement requis et ceux hors-programme qui étaient souvent utiles pour réussir les épreuves des écoles parisiennes.

Ces cours sont mis à jour chaque année pour refléter le niveau croissant de difficulté des concours.

J’ai même appris que certains étudiants en France préparaient leurs concours avec les cours de M.Tragus.

Rares sont les professeurs qui font autant d’efforts pour leurs étudiants.

royez-moi, j’ai réussi les épreuves de mathématiques en apprenant les théorèmes et leurs démonstrations, en faisant quelques courts exercices d’application et en mettant une fois seulement par semaine dans les conditions d’examens devant une épreuve complète donnée par le professeur.

En proportion,60% du temps était consacré au cours, 20% à l’épreuve hebdomadaire et 20% aux exercices d’application. Cela a largement suffit et j'avais donc du temps pour préparer sereinement les autres matières.